RASTA DE FRANCE
Bienvenue à toi à Babylon!
Heureux de te retrouver ici!

Ce site est le site officiel de l'association:

RASTA DE FRANCE
Association loi 1901 de:
-culture
-prévention
-évènementiels

Contact: M. Jérémy BAUDUIN et M. Antoine RENARD
-tél: 06 45 24 49 08

www.rastadefrance.brulant.net




RDV 24H/24H dans l'univers de: "La COOL attitude débarque en France"!
Merci à


Contacts
Chaîne TV
Moteurs boost








Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  


widget


Conservez et partagez l'adresse de RASTA DE FRANCE sur votre site de social bookmarking, votre forum ou votre blog!!

Ce forum est offert par:
SARL CABINET CTM
Cabinet de consulting
VIADEO RECORDING:






Conservez et partagez l'adresse de RASTA DE FRANCE sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Derniers sujets
» Cuckolding
Lun 3 Fév - 9:49 par SNIPPER02

» Candaulisme
Lun 3 Fév - 9:49 par SNIPPER02

» Mélangisme
Lun 3 Fév - 9:48 par SNIPPER02

» Échangisme
Lun 3 Fév - 9:47 par SNIPPER02

» zoophilie
Lun 3 Fév - 9:46 par SNIPPER02

» Voyeurisme/voyeurism
Lun 3 Fév - 9:46 par SNIPPER02

» Urolagnie
Lun 3 Fév - 9:46 par SNIPPER02

» Transsexualisme/ transsexualism
Lun 3 Fév - 9:45 par SNIPPER02

» Syndrome de Clérambault-Kandinsky
Lun 3 Fév - 9:45 par SNIPPER02

» Stigmatophilie
Lun 3 Fév - 9:44 par SNIPPER02

» Somnophilie
Lun 3 Fév - 9:44 par SNIPPER02

» Sodomie/buggery
Lun 3 Fév - 9:43 par SNIPPER02

» Scopophilie
Lun 3 Fév - 9:43 par SNIPPER02

» Satyriasis/satyriasis
Lun 3 Fév - 9:43 par SNIPPER02

» Sadism/sadisme
Lun 3 Fév - 9:42 par SNIPPER02

» Pictophilie
Lun 3 Fév - 9:42 par SNIPPER02

» Perversion sexuelle/sexual perversion
Lun 3 Fév - 9:41 par SNIPPER02

» Perversion
Lun 3 Fév - 9:41 par SNIPPER02

» Pervers
Lun 3 Fév - 9:41 par SNIPPER02

» Pédophilie/Pedophilia
Lun 3 Fév - 9:40 par SNIPPER02

» pédérastie/Pederasty
Lun 3 Fév - 9:40 par SNIPPER02

» Paraphilie
Lun 3 Fév - 9:39 par SNIPPER02

» Ondinisme
Lun 3 Fév - 9:39 par SNIPPER02

» Nymphomanie
Lun 3 Fév - 9:38 par SNIPPER02

» Nécrophilie
Lun 3 Fév - 9:38 par SNIPPER02

» Mysophilie
Lun 3 Fév - 9:38 par SNIPPER02

» Mésomorphophilie
Lun 3 Fév - 9:37 par SNIPPER02

» Masochisme
Lun 3 Fév - 9:37 par SNIPPER02

» Inceste
Lun 3 Fév - 9:36 par SNIPPER02

» Hybristophilie
Lun 3 Fév - 9:36 par SNIPPER02

» Gérontophilie
Lun 3 Fév - 9:35 par SNIPPER02

» Frotteurism/frotteurisme
Lun 3 Fév - 9:35 par SNIPPER02

» Fornicophilie
Lun 3 Fév - 9:35 par SNIPPER02

» Fétichisme Amoureux
Lun 3 Fév - 9:34 par SNIPPER02

» Fetichism/fétichisme
Lun 3 Fév - 9:34 par SNIPPER02

» Fantasme
Lun 3 Fév - 9:33 par SNIPPER02

» Exhibitionism exhibitionnisme
Lun 3 Fév - 9:33 par SNIPPER02

» Érotophonophilie
Lun 3 Fév - 9:33 par SNIPPER02

» Éphèbophilie
Lun 3 Fév - 9:32 par SNIPPER02

» Éonisme
Lun 3 Fév - 9:32 par SNIPPER02

» Ectomorphophilie
Lun 3 Fév - 9:32 par SNIPPER02

» Coprophilia/coprophilie
Lun 3 Fév - 9:31 par SNIPPER02

» Coprophémie
Lun 3 Fév - 9:31 par SNIPPER02

» Cathéterophilie
Lun 3 Fév - 9:30 par SNIPPER02

» Bisexualité
Lun 3 Fév - 9:30 par SNIPPER02

» Baubophilie
Lun 3 Fév - 9:29 par SNIPPER02

» Autogynéphilie
Lun 3 Fév - 9:29 par SNIPPER02

» Autoassassinophilie
Lun 3 Fév - 9:28 par SNIPPER02

» Autoagonistophilie
Lun 3 Fév - 9:28 par SNIPPER02

» Asphyxiophilie (Asphysie autoérotique)
Lun 3 Fév - 9:27 par SNIPPER02

» Apotemnophilie
Lun 3 Fév - 9:27 par SNIPPER02

» Algolagnie/algophilie
Lun 3 Fév - 9:27 par SNIPPER02

» Acrotomophilie
Lun 3 Fév - 9:26 par SNIPPER02

» Abasiophilie
Lun 3 Fév - 9:26 par SNIPPER02

» NELSON MANDELA Leader spirituel RASTA DE FRANCE
Lun 20 Jan - 15:21 par SNIPPER02

» KÉTAMINE
Lun 20 Jan - 14:26 par SNIPPER02

» LSD
Lun 20 Jan - 14:26 par SNIPPER02

» HÉROÏNE
Lun 20 Jan - 14:25 par SNIPPER02

» MÉDICAMENT PSYCHOACTIF
Lun 20 Jan - 14:25 par SNIPPER02

» ECSTASY
Lun 20 Jan - 14:24 par SNIPPER02

» TABAC
Lun 20 Jan - 14:24 par SNIPPER02

» ALCOOL
Lun 20 Jan - 14:23 par SNIPPER02

» COCAÏNE
Lun 20 Jan - 14:22 par SNIPPER02

» CANNABIS
Lun 20 Jan - 14:22 par SNIPPER02

» 21 JUIN - Chaque année - Fête de la musique à Château-Thierry
Lun 20 Jan - 14:17 par SNIPPER02

» 20 JUIN - Chaque année - Fête de la musique à Château-Thierry
Lun 20 Jan - 14:13 par SNIPPER02

» Drogues et santé
Sam 18 Jan - 11:39 par SNIPPER02

» Drogues et toxicomanie
Sam 18 Jan - 11:37 par SNIPPER02

» Adolescence et Prévention
Sam 18 Jan - 11:31 par SNIPPER02

» DROGUE - Législation
Sam 18 Jan - 11:27 par SNIPPER02

» DROGUE - Histoire
Sam 18 Jan - 11:24 par SNIPPER02

» DROGUE - Classement
Sam 18 Jan - 11:23 par SNIPPER02

» DROGUE - Définition
Sam 18 Jan - 11:22 par SNIPPER02

» DOB
Sam 18 Jan - 11:20 par SNIPPER02

» KETAMINE
Sam 18 Jan - 11:20 par SNIPPER02

» GHB ou "Fille facile"
Sam 18 Jan - 11:19 par SNIPPER02

» Ecstasy (3,4-méthylène-dioxyméthamphétamine)
Sam 18 Jan - 11:18 par SNIPPER02

» Phencyclidine
Sam 18 Jan - 11:17 par SNIPPER02

» Talwin (pentazocine)
Sam 18 Jan - 11:17 par SNIPPER02

» Dilaudid (hydromorphone) & Percodan (oxycodone)
Sam 18 Jan - 11:16 par SNIPPER02

» Méthadone
Sam 18 Jan - 11:16 par SNIPPER02

» Péthidine
Sam 18 Jan - 11:15 par SNIPPER02

» Huile de Haschich
Sam 18 Jan - 11:15 par SNIPPER02

» Haschich
Sam 18 Jan - 11:15 par SNIPPER02

» Marihuana (Marijuana)
Sam 18 Jan - 11:14 par SNIPPER02

» Cocaïne
Sam 18 Jan - 11:14 par SNIPPER02

» Codéine
Sam 18 Jan - 11:13 par SNIPPER02

» Héroïne
Sam 18 Jan - 11:13 par SNIPPER02

» Morphine
Sam 18 Jan - 11:12 par SNIPPER02

» Opium
Sam 18 Jan - 11:12 par SNIPPER02

» DROGUE - Prévention
Sam 18 Jan - 11:11 par SNIPPER02

» ALCOOL - Prévention
Sam 18 Jan - 11:05 par SNIPPER02

» PETER TOSH leader artistique RASTA DE FRANCE
Ven 17 Jan - 15:51 par SNIPPER02

» BOB MARLEY Leader politique RASTA DE FRANCE
Ven 17 Jan - 15:44 par SNIPPER02

» Musée Jean de La Fontaine
Ven 17 Jan - 15:34 par SNIPPER02

» U1 STUD
Ven 17 Jan - 15:31 par SNIPPER02

» CABINET CTM partenaire officiel
Ven 17 Jan - 15:29 par SNIPPER02

» Préfecture française de RASTA DE FRANCE
Ven 17 Jan - 15:26 par SNIPPER02

» Capitale française de RASTA DE FRANCE
Ven 17 Jan - 15:23 par SNIPPER02

Ceux qui commencent le plus de sujets
SNIPPER02
 

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Les posteurs les plus actifs du mois

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 66 le Sam 8 Oct - 8:52

DROGUE - Prévention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

18012014

Message 

DROGUE - Prévention




Classification des drogues
Les drogues sont toutes des xénobiotiques, c'est-à-dire des substances étrangères à notre organisme et dépourvues de toute valeur nutritive. Leur action pharmacologique est suivie d'un métabolisme c'est-à-dire d'une transformation en produits généralement inactifs éliminés le plus souvent dans l'urine. L'étude de ces transformations relève de la pharmacocinétique.

Hormis l'alcool, les solvants organiques, les dérivés du cannabis et autres produits de synthèse, la majeure partie des drogues est rassemblée dans la famille des alcaloïdes.
Leur action s'exerce simultanément, mais en proportion variable, sur le corps (fonctions cardiaque, respiratoire, digestive, immunitaire...) et sur l'esprit (humeur, mémoire, degré d'anxiété...).
Cette distinction entre effets somatiques (du grec sôma, le corps) et effets psychiques (de psyché, l'esprit) demeure fondamentale.
C'est en raison de cette action sur les processus mentaux qui leur est spécifique que l'on qualifie ces substances de "psychotropes", c'est-à-dire de produits manifestant un tropisme, une attirance pour la psyché.

Classification pharmacologique
La "Phantastica" de Lewin (1924)

Les premières classifications des psychotropes eurent une visée pharmacologique. Les travaux du pharmacologue berlinois Louis Lewin (1850-1929) sont ainsi demeurés célèbres et d'une certaine actualité. Il propose dans sa somme, Phantastica (1924), de distinguer cinq groupes de substances actives sur le psychisme :

Excitantia (stimulants)
Phantastica (hallucinogènes)
Inebriantia (substances enivrantes)
Hypnotica (induisant le sommeil)
Euphorica (tranquillisants).
La classification de Lewin regroupait déjà pour l'époque un panel assez large de produits; depuis, la découverte de nombreux autres produits psychotropes la rendent obsolète.

La "Delay-Deniker" (1950)

Les travaux de Lewin devenant obsolètes, de nouvelles classifications ont vu le jour en intégrant l'ensemble de ces nouvelles molécules. La plus connue d'entre elles, développée au cours des années 50, est celle proposée par les psychiatres Jean Delay et Pierre Deniker et repose sur la distinction entre quatre types d'action psychotrope :

Psychoanaleptiques : action tendant à dynamiser le psychisme, augmentant la vigilance, améliorant l'humeur déprimée, mais susceptible, également, parfois, de précipiter des crises d'anxiété ou d'excitation (Cocaïne, antidépresseurs).
Psycholeptiques : action dépressive, entraînant le sommeil, ou du moins la sédation (apaisement d'une douleur), et des manifestations délirantes ou agressives (héroïne, neuroleptiques).
Normothymiques : action caractéristique de substances visant à normaliser l'humeur de certains patients chez qui alternent des phases de dépression et d'excitation (médicaments ne pouvant donner lieu à toxicomanie).
Psychodysleptiques : action sans intérêt thérapeutique de nos jours, mais intégrée, dans les sociétés traditionnelles et autrefois en Occident, à de nombreuses pratiques religieuses ou rituelles, et induisant la survenue d'hallucinations plus ou moins fortes ou, pour le moins, de troubles de la personnalité avec sensation d'irréalité (LSD, Peyotl, Mescaline).

Classification juridique
Les stupéfiants (les "narcotiques" des Américains) sont soumis à un régime juridique tout à fait singulier, d'origine récente et dont la cohérence donne lieu à de vifs débats. Le système français quant à lui, s'appuie sur deux conventions internationales.

La Convention unique (1961)

Elle a remplacé toutes les conventions antérieures, avec la prétention de concilier et de fédérer l'ensemble des règles internationales en la matière. Mais comme l'a souligné Francis Caballero, avocat et universitaire, dans un traité remarquable, elle se garde toutefois bien de définir ce qu'est...un stupéfiant ! Autrement dit, la Convention fait fond sur une pure tautologie : est un stupéfiant une substance... figurant sur la liste des stupéfiants !
Clairement, cette classification hiérarchise les drogues en fonction de leur utilité médicale, en les scindant en deux groupes distincts avec d'une part, les drogues occidentales, réputées "utiles" et donc légalisées (les "médicaments") et d'autre part les drogues traditionnelles, du tiers-monde, jugées "inutiles" donc prohibées.

La Convention de Vienne (1971)

Conçue sur un modèle similaire à la Convention unique, elle vise à corriger l'incohérence de cette dernière qui n'envisageait pas le cas des produits de synthèse dérivés de produits naturels agissant sur le psychisme (médicaments traitant l'anxiété, l'insomnie...). Ne cherchant pas à définir les psychotropes, elle se contente de souligner qu'il s'agit de produits susceptibles d'engendrer une dépendance, d'agir sur le système nerveux central en le stimulant, en le déprimant ou en induisant des hallucinations (à noter que le tabac et l'alcool ne figurent toujours pas sur cette liste).

La Convention de 1971 englobe les psychotropes thérapeutiques que sont les tranquillisants, les hypnotiques... en autorisant leur usage médical tout en prohibant toute utilisation détournée échappant au contrôle médical (usage abusif des barbituriques, par exemple, dont certains sont considérés comme des stupéfiants depuis 1988). Mais ici encore, le caractère incohérent et irrationnel de la classification retenue n'a échappé à aucun observateur. Les autorités ont justifié l'absence de l'alcool et du tabac par le fait que les mesures de contrôle prévues se révéleraient inefficaces sur ce type de consommation.

La France a ratifié ces deux conventions et doit donc les appliquer dans son droit propre. D'où la remise à jour en 1988 d'une ancienne partition des substances pharmacologiquement actives, qui datait de 1916 et classait les médicaments en trois tableaux, A, C et B, ce dernier correspondant aux stupéfiants. Conformément à l'esprit de la convention de Vienne, une distinction jusqu'alors inconnue entre "stupéfiants" et "psychotropes" a été introduite.

Si l'on prend en compte l'ensemble des classifications et l'arsenal législatif correspondant, il faut admettre que les mesures coercitives prônées parfois, depuis le début du siècle en France et ailleurs, n'ont guère brillé par leur succès : la consommation de psychotropes, licites ou illicites, n'a cessé de s'accroître régulièrement depuis.

_________________
A votre écoute

Mr Delwak A (alias: SNIPPER02)
-Admin Principal du réseau



Coordonnées:
Mon MSN: snipper02@live.fr
Mon TWEETER: http://twitter.com/#!/SNIPPER02FR
Mon FACEBOOK: http://www.facebook.com/SNIPPER02

SNIPPER02
Admin
Admin

Serpent
Date d'inscription : 03/05/2011

Communauté rasta
RASTA LAND RASTA LAND: Le clan des Rastas-Hippies
Gothique Land:

Voir le profil de l'utilisateur http://rastadefrance.brulant.net

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum